Puukkos

Acheter un puukko en souvenir de votre voyage

Acheter un puukko en souvenir de votre voyage 1798 1200 Puukko

Bien que les achats de souvenirs soient une norme universelle pour les touristes, un couteau n’est peut-être pas la première chose à laquelle vous pensez lorsque vous achetez des souvenirs de votre voyage. Mais si vous pensez que les aimants de réfrigérateur ne suffisent pas et que vous préférez quelque chose d’authentique à la culture scandinave, pensez au puukko !

Offrir un Puukko

Souvenir du Grand Nord


Le puukko est très recherché pour son design saisissant qui allie beauté décorative et excellente performance. La création du couteau puukko est étroitement liée aux dures conditions de vie dans le nord de l’Arctique. Il est né il y a des siècles, du peuple semi-nomade Sami de Laponie qui a créé différents types de couteaux adaptés aux besoins auxquels ils étaient confrontés dans l’environnement impitoyable de l’Arctique.

Le puukko est le plus célèbre des couteaux nordiques !


 Le puukko est doté d’une lame fixe en acier finlandais trempé. C’est un couteau à usage général pratique qui peut être utilisé pour de nombreuses activités différentes telles que le travail du bois, la pêche ou la préparation des aliments. La forme de la lame du couteau peut varier en fonction de son objectif. Et bien sûr, son beau design en fait un objet de collection, même si vous n’avez pas l’intention de l’utiliser.

 Lorsque vous choisirez votre puukko, assurez-vous de connaître les matériaux qui ont été utilisés dans la fabrication du manche. Traditionnellement, la taille de la poignée est conçue pour s’adapter à la main de l’utilisateur prévu. Il est considéré comme un objet très personnel. Recevoir un puukko en cadeau est considéré comme un grand honneur, car c’est un signe de confiance et de respect.

Puukko & Kuksa

Les artisans qui fabriquent ces couteaux inspirent beaucoup de respect dans leurs communautés.

Joliment décorées, les poignées peuvent être fabriquées à partir d’une variété de matériaux. Traditionnellement, les poignées sont fabriquées à partir de bois de bouleau frisé que l’on trouve en abondance en Finlande. Mais elles sont également fabriquées avec d’autres types de bois finlandais ou même avec des os de bois d’orignal ou de renne.

Créez le puukko de vos rêves !

Les couteaux Marttiini Custom sont uniques et reflètent toujours l’imagination de leur créateur – vous.

En associant différents matériaux, couleurs et détails, vous pouvez créer un outil impressionnant, un cadeau inoubliable ! Dans la sélection, vous trouverez du bois finlandais, des viroles de nos modèles de couteaux les plus populaires et des lames tranchantes allant de l’acier au carbone au damas. Choisissez de l’os de bois de cervidé, vous pouvez l’utiliser dans votre couteau personnalisé pour une touche personnelle ! Et, pour parfaire le puukko, vous pouvez ajouter un marquage sur la lame.

Créez le pukko de vos rêves chez Marttiini

Vous pouvez distinguer un couteau personnalisé par l’attention impeccable portée aux détails. Chaque couteau Custom est fabriqué à la main dans notre usine en Finlande et livré dans un élégant coffret-cadeau en bois.

Conclusion :

Faites plaisir, faites-vous plaisir ! Vous trouverez facilement où acheter un puukko pendant votre voyage dans le grand nord. C’est vrai dans toute la Scandinavie et particulièrement en Finlande où il y a de nombreux magasins de souvenirs qui proposent d’innombrables puukkos. Il y a aussi les magasins d’usine et les artisans Sami.  J’y ai passé des heures inoubliables et laissé pas mal d’euros, mais ce ne sont que des bons souvenirs ! Je vous donne quelques bonnes adresses dans les liens utiles.

Merci d’avoir lu cet article ! Pour ne pas manquer les suivants, pensez à vous abonner à la newsletter. Encore merci et à bientôt.

Gardez le contact !

Grâce à la Newsletter

“La Newsletter d’un cultelluphiliste assumé”

Ne manquez jamais une mise à jour ! Abonnez-vous à la Newsletter de puukko.fr

Puukko Aito de Iisakki Järvenpää

Puukko Aito de Iisakki Järvenpää 1798 1200 Puukko

On peut traduire Puukko Aito par : couteau véritable. Nous sommes ici dans la pure tradition des couteaux scandinaves. Le puukko Aito est un véritable chef-d’œuvre dans la gamme des couteaux utilitaires. Son manche en écorce de bouleau et enduit d’huile de lin offre une prise en main ferme avec un très agréable touché soyeux. La lame est une lame en acier au carbone noir non poli de 8 cm.

Puukko Aito

Iisakki Järvenpää – Finlande

Avec ce puukko Aito de chez Iisakki Järvenpää, on approche de la perfection pour un couteau utilitaire. Et vous savez comme c’est difficile de trouver son bonheur quand on parle puukko ! Plus de détails dans l’article : Qu’est-ce qu’un bon puukko ?

Je dois reconnaître qu’avec ce puukko, dès la prise en main, on est conquis. Le poids du laiton sur le manche se sent immédiatement et on a vraiment quelque chose d’agréable en main. Un puukko qui vous accompagnera facilement en forêt, à la pêche ou pour les tâches ménagères. Un bon et beau couteau utilitaire mixte, made in Finland.

Puukko Iisakki Järvenpää

Un peu plus sur l’entreprise Iisakki Järvenpää en Finlande.

M. Iisakki Järvenpää est né le 7 janvier 1859 et mort le 6 mars 1929. Plusieurs générations ont assuré la continuité du savoir-faire.

Depuis 140 ans, cette entreprise est debout dans le centre de Kauhava à côté de la mairie et est aujourd’hui le musée de la maison d’Iisakki Järvenpää. À l’origine, le bâtiment était beaucoup plus petit et plus modeste, et servit à la fois d’usine et de résidence familiale entre 1904 et 1921, puis uniquement de résidence. En conséquence, l’usine et la maison ont été agrandies plusieurs fois jusqu’à ce qu’elles atteignent un point avec lequel elles ne pouvaient plus être agrandies pour répondre aux besoins de l’usine.

Iisakki Järvenpää


Les matériaux, les machines et les méthodes de fonctionnement ont été établis il y a des décennies et il n’est pas prévu de les modifier. Pour les poignées des puukkos, Iisakki Järvenpää utilise principalement du bouleau visa, qui vient du centre de la Finlande. Il est séché dans une salle de séchage à exactement le bon taux d’humidité pour un traitement ultérieur.

Chaque puukko est poncé individuellement avec une ponceuse à bande jusqu’à sa forme finale. Chaque manche est poncé avec des bandes abrasives de trois grains différents. La forme vient de l’œil du créateur, s’adaptant à la main et s’adaptant également au manche du modèle. De temps en temps, les poignées doivent aussi être comparées à celles fabriquées auparavant afin que la forme et les proportions ne changent pas avec le temps.

Iisakki Järvenpää fabrique encore tous ses produits à la main.


Puukko Aito

Une courte vidéo qui montre en détail le puukko

Iisakki Järvenpää – Puukko made in Finland

 L’acier du couteau est affiné avec précision à la teneur en carbone et en chrome souhaitée. Jusque dans les années 1980, les lames étaient forgées à chaud, mais le matériau était alors par ex. de vieilles limes et parfois même dans le passé de vieux fers à cheval et des pattes de traîneau. À partir de 1922, Iisakki Järvenpää s’est efforcé d’augmenter la teneur en carbone en les frappant avec un marteau-pilon. Aujourd’hui, les lames sont déjà pressées à partir de tôles d’acier d’une qualité totalement uniforme et du bon rapport d’alliage. Après cela, les ébauches de lames sont trempées puis facettées individuellement, chaque côté de la lame séparément avec sa propre facette. Enfin, les lames sont encore polies, il s’agit le plus souvent d’un polissage de base. L’éclat final est obtenu lorsque le couteau est assemblé.

Puukko Aito - Iisakki Järvenpää

Iisakki Järvenpää s’occupe également des fourreaux pour ses puukkos. Le cuir provient de Kokkola en Ostrobotnie centrale ou de Tärnsjö en Suède. Le cuir tanné donne la possibilité de concevoir et de décorer la gaine avec des méthodes de travail traditionnelles, ce qui ne peut être fait avec du cuir tanné au chrome. Le modelage et le chinage des gaines sont aussi réalisés individuellement à la main sur du cuir humide, la plupart avec un outil chaud, mais certains aussi avec un outil froid. Toutes les coulées sont faites avec une presse et soudées avec de l’étain.


Puukko Vagabond

Production Iisakki Järvenpää.

Il y a deux ans, je passais ma première commande avec ces puukkos. Vous trouvez tous les détails dans le portfolio.


Conclusion :

Le Puukko Aito de Iisakki Järvenpää est simple, robuste et il fait le job ! Pour moins de 200 €, vous avez ici un puukko très agréable à manipuler et tranchant comme un rasoir. La forme très classique du manche avec son touché soyeux procure de bonnes sensations. L’étui en cuir, très classique lui aussi est un peu dur et aura besoin de deux ou trois passages de graisse à cuir, si possible à base d’huile de coco et cire d’abeille. (Voir la page : Entretenir ses puukkos). Comme je le disais en commençant cet article, nous sommes très proches de la perfection pour un puukko utilitaire.

Merci d’avoir lu cet article ! Pour ne pas manquer les suivants, abonnez-vous à la newsletter. C’est juste en dessous. Encore merci et à bientôt.

Gardez le contact !

Grâce à la Newsletter

“La Newsletter d’un cultelluphiliste assumé”

Ne manquez jamais une mise à jour ! Abonnez-vous à la Newsletter de puukko.fr

Marttiini 245

Marttiini 245 1798 1200 Puukko

L’histoire de Marttiini commence dans le Nord de la Finlande, à Kierinki plus précisément. Kierinki est un petit village de la municipalité de Sodankylä, bien au-delà du cercle polaire arctique. Le 2 mai 1893, un nouvel enfant est né dans la famille Marttiini à Kierinki : Janne. À l’époque, personne ne le savait, mais Janne continuerait à faire beaucoup de choses et à créer tout un héritage en le faisant.

Couteau Lapon Made in Finland

Je suis tombé par hasard la semaine dernière sur un site de vente aux enchères qui présentait ce couteau Finlandais de marque Marttiini. Ce n’est pas mon premier en provenance de Rovaniemi. Je n’ai pas raté l’occasion surtout pour 40 euros avec les frais de port. Ce Marttiini 245 a été acheté dans les années 80. On sent qu’il a vécu, mais il ne présente pas de maltraitances particulières. Je dirais même qu’il est en forme pour un couteau de plus de 40 ans !

En fait, quand je dis par hasard, ce n’est pas tout à fait vrai. Je suis quotidiennement ce site de ventes aux enchères basé en Suède. Il y a régulièrement des puukkos très intéressants et parfois de bonnes affaires à réaliser. Voici le lien : tradera.com

Souvent, ce sont des particuliers qui retrouvent un puukko qui dormait au fond d’un tiroir. Ou un collectionneur qui se débarrasse d’une pièce rare… Mon conseil, payez via Paypal pour qu’en cas de problème, vous puissiez vous faire rembourser facilement. Les prix affichés en SEK (la couronne suédoise) sont à diviser par 10 pour obtenir l’équivalent en euro.

Marttiini 245 Finlande

La lame de 13 cm en acier inoxydable présente quelques rayures, mais rien de méchant. Le tranchant est rasoir. Le manche est parfait. L’étui en cuir n’avait pas vu de graisse depuis quelques années. Quelques passages répétés d’une crème à base d’huile de coco et cire d’abeille vont rendre de la souplesse et de l’allure à cet étui.

Couteau Lapon

La gamme de couteaux lapons traditionnels comprend aussi des modèles dotés d’un protège-doigts.

Traditionnellement, les protège-doigts ne font pas partie de la culture scandinave des couteaux, mais en Europe centrale, par exemple, les protège-doigts sont généralement installés sur les couteaux. Un protège-doigts offre plus de sécurité à l’utilisateur du couteau. Vous pouvez obtenir une bonne prise en main du couteau et votre main ne glissera pas sur la lame même dans des conditions humides ou froides. Ce couteau lapon est un excellent couteau généraliste qui convient aussi bien aux trappeurs qu’aux chasseurs.

La lame en acier inoxydable chromé à une magnifique gravure sur le thème lapon.

Où va-t-il continuer sa vie ?

Ce nouveau couteau Finlandais a trouvé sa place à l’extérieur, près du barbecue. Sa lame en acier inoxydable servira à couper viandes et poissons, sans entretien particulier. J’ai l’impression qu’il a connu des conditions nettement plus extrêmes que ce qui l’attend… C’est donc sans crainte qu’il affrontera les caprices du temps de l’est de la France.

Gardez le contact !

Grâce à la Newsletter

“La Newsletter d’un cultelluphiliste assumé”

Ne manquez jamais une mise à jour ! Abonnez-vous à la Newsletter de puukko.fr

Qu’est-ce qu’un bon puukko ?

Qu’est-ce qu’un bon puukko ? 1798 1200 Puukko

Qu’est-ce qu’un bon puukko ?

Puukko est le mot finnois pour « couteau ». C’est un vieil ami de tout randonneur, chasseur ou pêcheur. Vous ne pouvez pas avoir un outil plus personnel, ce qui rend difficile de trouver le bon puukko. Les puukkos sont avant tout des couteaux de travail solides. Ils sont de construction basique, consistant en une lame en acier à haute teneur en carbone accouplée à un manche généralement en matériau naturel. L’acier est traditionnellement un acier à creuset fabriqué à partir de fer à limonite, qui était le type d’acier fabriqué en Finlande avant que des méthodes de fabrication plus modernes ne soient inventées au 19e siècle.


C’est terriblement difficile de trouver son puukko !

Le commander à un artisan Sami est sans doute la meilleure solution. C’est aussi l’avantage d’avoir un exemplaire unique ! Évidemment, il vous en coûtera quelques centaines d’euros, voir quelques milliers pour les exemplaires les plus travaillés. Mais le plaisir sera au rendez-vous.

Pukko personnalisé

L’important est de bien le sentir dans la main. La forme et la qualité du manche sont cruciales. Que la lame soit de la bonne longueur (entre 8 et 12 cm). Personnellement, j’aime bien une longueur de 9 ou 10 cm. Une lame inox ou carbone, mais tranchante comme un rasoir. Et peut-être le plus important pour moi, son esthétique, éventuellement son histoire et/ou celle de l’artisan.  Sans oublier l’étui, qui se doit d’être dans un cuir de bonne qualité. Beaucoup de critères donc pour trouver l’âme sœur. Mais, je vous rassure, on peut posséder plusieurs puukkos !

Les principales utilisations sont la sculpture sur bois et la préparation des aliments, ainsi que la plupart de tout ce qui nécessite un outil de coupe. En dehors de la culture nordique, les puukkos ont acquis une solide réputation en tant que couteaux robustes conçus pour un travail sérieux. Il est facile de comprendre pourquoi ces couteaux sont appréciés des amateurs de plein air. Si vous passez du temps à camper ou à faire de la randonnée ou si vous avez simplement besoin d’une bonne lame fixe solide qui résiste à une utilisation intensive et nécessite peu d’entretien, pensez au puukko élégant et élancé.

Un simple couteau d’une signification épique

Le couteau puukko a un manche solide et rond en bois de bouleau élégant ou en bois de renne avec une courte lame à un seul tranchant. C’est un outil fondamental pour la vie dans l’Arctique depuis des milliers d’années. Aujourd’hui, c’est encore plus que cela – c’est un symbole de la fierté finlandais. Les preuves historiques de ce couteau de tous les jours utilisé par les Samis remontent à l’époque viking. Même s’il est désormais classé comme arme dangereuse, le puukko a conservé son statut légendaire à l’époque moderne. De nos jours, porter le couteau en public est interdit, sauf si c’est pour le travail. Néanmoins, la gaine en cuir est un détail important affiché sur la ceinture de chaque tenue traditionnelle sâme. Le couteau est une source de fierté, car il témoigne de la vie dure à l’intérieur du cercle polaire arctique et aussi de l’héritage unique du peuple sâme. Des versions élaborées et ornées de cet outil séculaire sont offertes en cadeau par les Samis pour commémorer des réalisations extraordinaires. Partout dans le monde, les collectionneurs chassent les plus beaux spécimens.

Un élément indispensable de l’expérience arctique finlandaise

Le manche d’un couteau puukko ne mesure jamais plus de dix centimètres de long. C’est simple, sans aucune garde ou protection pour empêcher la main de glisser. La lame du couteau est encore plus courte, droite mais, généralement, incurvée. Le dos droit de la lame est également symbolique de la vie simple, mais dure dans la nature sauvage de l’expérience finlandaise de l’Arctique. La lame elle-même doit son aspect distinctif à la façon particulière dont elle est créée, en utilisant ce qu’on appelle la meule scandinave – une meule plate à double-face sans biseau secondaire, avec un angle de meulage de 17 à 19 degrés. Cette lame permet à l’utilisateur de retirer délicatement la peau du poisson de la chair.

Deux puukkos Helle

Les Samis fabriquaient leurs propres outils à la main, sculptant les manches de leurs couteaux dans du bois de renne. Cette matière première traditionnelle, utilisée ici dans l’extrême nord de la Scandinavie depuis des siècles, faisait partie intégrante de la vie sâme. Cependant, depuis la fin des années 1960, seuls quelques-uns ont maîtrisé l’art de travailler le bois de renne. Mais si vous recherchez un couteau puukko extrêmement orné, vous trouverez presque certainement un endroit où acheter un bel objet de collection. Si vous le faites, vous serez le propriétaire d’une riche partie de l’histoire finlandaise. Petit par sa taille, mais puissant par sa signification culturelle.


Histoire de puukko

Sur la route en Finlande, nous venons de faire une halte au bord d’un lac gelé. Ici, nous rencontrons Petri, un Sami, qui sort une truite du trou creusé dans la glace. Habilement, il écorche le poisson avec son couteau. Le manche de son puukko tient parfaitement dans sa main. Nous avons toujours fait cela avec cet outil simple, explique-t-il, alors que les truites grillent sur les bûches. Tous mes ancêtres utilisaient le puukko pour la chasse, la pêche, la préparation de la nourriture. Mais aussi pour survivre à l’extérieur dans la neige et la glace. Sa voix résonne de fierté. Petri est la quatrième génération de sa famille à être éleveur de rennes. Il n’est jamais sans son puukko lorsqu’il sort dans les vastes forêts pour s’occuper de ses troupeaux de rennes. C’est un outil indispensable qui est essentiel pour comprendre ce que signifie la véritable expérience finlandaise de l’Arctique.


Conclusion :

À la question : Qu’est-ce qu’un bon puukko ? je répondrai : Celui que je n’ai pas encore.

C’est extrêmement difficile de trouver son puukko ! Celui qui combine esthétique, efficacité et prise en main. Celui qui semble t’avoir attendu toute sa vie. D’ailleurs, je crois que malgré ma collection, pourtant bien fournie, je n’ai pas encore le puukko parfait que j’emporterai si je ne devais en choisir qu’un ! Je souhaite ne jamais connaitre cette situation.

Merci d’avoir lu cet article. Avant de partir, pensez à vous inscrire à la newsletter pour être informé des prochaines parutions. À bientôt !

Gardez le contact !

Grâce à la Newsletter

“La Newsletter d’un cultelluphiliste assumé”

Ne manquez jamais une mise à jour ! Abonnez-vous à la Newsletter de puukko.fr

PUUKKO.FR

Le puukko c’est le couteau scandinave par excellence !

Puukko.fr s’adresse aux amateurs de couteaux scandinaves.

Si en plus, vous aimez la Nature & les Grands Espaces… vous êtes chez vous !

Propriétaire & éditeur du site

Droits réservés © Philippe Sainte-Laudy

Strasbourg – France