Puukko Aito de Iisakki Järvenpää

Tradition Scandinave

Puukko Aito de Iisakki Järvenpää

Puukko Aito de Iisakki Järvenpää 1798 1200 Puukko

On peut traduire Puukko Aito par : couteau véritable. Nous sommes ici dans la pure tradition des couteaux scandinaves. Le puukko Aito est un véritable chef-d’œuvre dans la gamme des couteaux utilitaires. Son manche en écorce de bouleau et enduit d’huile de lin offre une prise en main ferme avec un très agréable touché soyeux. La lame est une lame en acier au carbone noir non poli de 8 cm.

Puukko Aito

Iisakki Järvenpää – Finlande

Avec ce puukko Aito de chez Iisakki Järvenpää, on approche de la perfection pour un couteau utilitaire. Et vous savez comme c’est difficile de trouver son bonheur quand on parle puukko ! Plus de détails dans l’article : Qu’est-ce qu’un bon puukko ?

Je dois reconnaître qu’avec ce puukko, dès la prise en main, on est conquis. Le poids du laiton sur le manche se sent immédiatement et on a vraiment quelque chose d’agréable en main. Un puukko qui vous accompagnera facilement en forêt, à la pêche ou pour les tâches ménagères. Un bon et beau couteau utilitaire mixte, made in Finland.

Puukko Iisakki Järvenpää

Un peu plus sur l’entreprise Iisakki Järvenpää en Finlande.

M. Iisakki Järvenpää est né le 7 janvier 1859 et mort le 6 mars 1929. Plusieurs générations ont assuré la continuité du savoir-faire.

Depuis 140 ans, cette entreprise est debout dans le centre de Kauhava à côté de la mairie et est aujourd’hui le musée de la maison d’Iisakki Järvenpää. À l’origine, le bâtiment était beaucoup plus petit et plus modeste, et servit à la fois d’usine et de résidence familiale entre 1904 et 1921, puis uniquement de résidence. En conséquence, l’usine et la maison ont été agrandies plusieurs fois jusqu’à ce qu’elles atteignent un point avec lequel elles ne pouvaient plus être agrandies pour répondre aux besoins de l’usine.

Iisakki Järvenpää


Les matériaux, les machines et les méthodes de fonctionnement ont été établis il y a des décennies et il n’est pas prévu de les modifier. Pour les poignées des puukkos, Iisakki Järvenpää utilise principalement du bouleau visa, qui vient du centre de la Finlande. Il est séché dans une salle de séchage à exactement le bon taux d’humidité pour un traitement ultérieur.

Chaque puukko est poncé individuellement avec une ponceuse à bande jusqu’à sa forme finale. Chaque manche est poncé avec des bandes abrasives de trois grains différents. La forme vient de l’œil du créateur, s’adaptant à la main et s’adaptant également au manche du modèle. De temps en temps, les poignées doivent aussi être comparées à celles fabriquées auparavant afin que la forme et les proportions ne changent pas avec le temps.

Iisakki Järvenpää fabrique encore tous ses produits à la main.


Puukko Aito

Une courte vidéo qui montre en détail le puukko

Iisakki Järvenpää – Puukko made in Finland

 L’acier du couteau est affiné avec précision à la teneur en carbone et en chrome souhaitée. Jusque dans les années 1980, les lames étaient forgées à chaud, mais le matériau était alors par ex. de vieilles limes et parfois même dans le passé de vieux fers à cheval et des pattes de traîneau. À partir de 1922, Iisakki Järvenpää s’est efforcé d’augmenter la teneur en carbone en les frappant avec un marteau-pilon. Aujourd’hui, les lames sont déjà pressées à partir de tôles d’acier d’une qualité totalement uniforme et du bon rapport d’alliage. Après cela, les ébauches de lames sont trempées puis facettées individuellement, chaque côté de la lame séparément avec sa propre facette. Enfin, les lames sont encore polies, il s’agit le plus souvent d’un polissage de base. L’éclat final est obtenu lorsque le couteau est assemblé.

Puukko Aito - Iisakki Järvenpää

Iisakki Järvenpää s’occupe également des fourreaux pour ses puukkos. Le cuir provient de Kokkola en Ostrobotnie centrale ou de Tärnsjö en Suède. Le cuir tanné donne la possibilité de concevoir et de décorer la gaine avec des méthodes de travail traditionnelles, ce qui ne peut être fait avec du cuir tanné au chrome. Le modelage et le chinage des gaines sont aussi réalisés individuellement à la main sur du cuir humide, la plupart avec un outil chaud, mais certains aussi avec un outil froid. Toutes les coulées sont faites avec une presse et soudées avec de l’étain.


Puukko Vagabond

Production Iisakki Järvenpää.

Il y a deux ans, je passais ma première commande avec ces puukkos. Vous trouvez tous les détails dans le portfolio.


Conclusion :

Le Puukko Aito de Iisakki Järvenpää est simple, robuste et il fait le job ! Pour moins de 200 €, vous avez ici un puukko très agréable à manipuler et tranchant comme un rasoir. La forme très classique du manche avec son touché soyeux procure de bonnes sensations. L’étui en cuir, très classique lui aussi est un peu dur et aura besoin de deux ou trois passages de graisse à cuir, si possible à base d’huile de coco et cire d’abeille. (Voir la page : Entretenir ses puukkos). Comme je le disais en commençant cet article, nous sommes très proches de la perfection pour un puukko utilitaire.

Merci d’avoir lu cet article ! Pour ne pas manquer les suivants, abonnez-vous à la newsletter. C’est juste en dessous. Encore merci et à bientôt.

Gardez le contact !

Grâce à la Newsletter

“La Newsletter d’un cultelluphiliste assumé”

Ne manquez jamais une mise à jour ! Abonnez-vous à la Newsletter de puukko.fr

Cliquez pour évaluer cet article !
[Total: 14 Moyenne: 4.7]

PUUKKO.FR

Le puukko c’est le couteau scandinave par excellence !

Puukko.fr s’adresse aux amateurs de couteaux scandinaves.

Si en plus, vous aimez la Nature & les Grands Espaces… vous êtes chez vous !

Propriétaire & éditeur du site

Droits réservés © Philippe Sainte-Laudy

Strasbourg – France